Bienvenue

Fire Emblem Bloodlines s'inscrit dans la lignée des Forums RPG dédié à l'univers de la licence Fire Emblem. La trame est ici totalement inventée. Avatar en 200*320. Déconseillé au moins de 16 ans.

Nous recherchons

Effectifs

Zones Libres : 4 membres
Agartha : 6 membres
Da'Lin : 4 membres
Valundra : 3 membre
Drakons : 2 membre

La situation du moment

Le Roi de Da'Lin vient de périr assassiné et le pays est en proie aux doutes car l'héritier du trône ne souhaitent pas y monter pour le moment. Les Drakons font de plus en plus parler d'eux.

Crédits Codage

Merci à Shoki/MV pour la barre latérale sur Never-Utopia
Merci à CCCRUSH
Merci à Awful
Terrible



 

Red jaws ••• Hagen

 :: Valundra :: Ansfird :: Hopital Militaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nation : Valundra
Métier : Princesse de l'île Wardruna
Statut : Célibataire
Cinq années. Voici cinq années que Fefe n’avait plus mis un pied au sein de son pays natal, Valundra. La demoiselle ne s’était attendu à aucun honneur particulier vis-à-vis de son retour, et pourtant… En moins d’une heure, on lui permettait de remonter à bord et on la couronnait désormais Princesse de Wardruna. Elle n’en avait pas cru ses oreilles, sur l’instant. Mais les faits étaient là. Et elle se devait d’assumer ce fardeau, du haut de ses seize ans fraîchement acquis. De toute manière, elle agirait en Valundrienne digne de ce nom. Hors de question de faire honte à sa nation.

Elle n’avait pas encore eu le temps d’aller rendre visite à sa famille, ses parents. Et, pour dire l’exacte vérité, Fefe n’en avait que faire. Encore nimbée de ses instincts de tueuses, de carnassiers, elle agissait davantage en prédateur qu’en réel être humain. Pour autant, il ne lui fallait pas sombrer dans les bras de la négligence, elle le savait bien. Elle s’en doutait plus qu’un peu.

On lui fit savoir qu’elle devait se rendre sur l’île d’Ansfir, afin de recevoir les soins d’un médecin d’exception. Puisqu’elle était une princesse, désormais, il lui fallait impérativement agir en conséquence et ne rien laisser au hasard. Il fallait qu’elle soit disponible et le plus en forme possible pour assurer son règne à venir. Sur le chemin de l’hôpital, elle ressassa bien des questions.

Comment était-elle supposée gérer une île ? Fefe n’avait reçu ni formation ni éducation pour se faire. Dans son esprit, c’était sa sœur et nulle autre, qui devait succéder à leur père, sur Ansfir. Ni plus, ni moins. Alors comment faire pour combler ces lacunes des plus désagréables ?

Un soupir passa les lèvres de l’épéiste alors qu’elle pénétrait dans un couloir. Congédiant des gardes qui avaient accompagnés son trajet, la demoiselle se posa là, assise à même le sol et le dos contre le mur, patientant. Elle attendrait le temps qu’il faudra.
Dim 17 Juin - 19:25
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Responsable de l'Ecole des Mages Blancs d'Ansfird
Nation : Valundra
Métier : Responsable de l'école des soins
Statut : Marié à son travail
"Messire, messire !"

Hagen leva le nez de l’épais volume dans lequel il était plongé pour regarder son interlocuteur. Il s’agissait d’un messager Valundrien à l’air passablement affolé. Son excitation mêlée au fait qu’on lui avait permis d’accéder à la bibliothèque du Collège indiquait au Mage Blanc qu’il s’agissait probablement d’une communication de la plus haute importance.

"Qu'y a-t-il ?"

Tout en posant cette question, il referma son ouvrage et se leva de sa chaise. Il anticipait, prévoyant qu’il lui faudrait probablement se dépêcher. Le messager, vif d’esprit, comprit et alla à l’essentiel, sans s’encombrer de fioritures.

"Dame Fefe d’Ansfird revient parmi nous. Elle a été choisie pour diriger Wardruna. Son embarcation se dirige vers nous, on vous demande de lui administrer les soins nécessaires. Elle arrivera dans un peu plus d’une heure."

Fefe d’Ansfird… Il ne l’avait jamais vue, mais il connaissait son nom. Hagen se tenait au courant des périodes au cours desquelles les princes et princesses de Valundra passaient leur rituel de passage. En effet, si, en raison de son statut, il ne s’occupait que rarement de la plupart des patients de l’hôpital militaire, il était toutefois très demandé par les familles royales de l’archipel. De ce fait, il mettait un point d’honneur à apprendre les noms de chaque rejeton royal et à être informé des évènements les concernant, afin de se préparer en avance pour ce genre de mission. Il semblerait que, pour cette fois, il s’était quelque peu trompé dans ses estimations. Rien de bien grave, il était libre pour le restant de la journée de toute façon.

L’hôpital était en pleine effervescence. Partout on courait, on déplaçait les blessés trop hideux, on nettoyait à la va-vite. Fefe descendait à l’origine de la famille régente d’Ansfird et, quand bien même elle était destinée à régner sur Wardruna, on tenait à lui offrir un accueil digne de ce nom. Les médecins qui manquaient de percuter Hagen s’excusaient platement aussitôt après avoir réalisé à qui ils avaient affaire. De son côté, le Mage Blanc s’évertuait à répondre d’un signe de main et d’un sourire à chaque "Bonjour monsieur", "Messire Hvìtr" et "C’est un honneur monsieur !" qu’on lui adressait. C’était appréciable de voir qu’il avait encore la côte, mais il devait se hâter.

Une salle lui avait été réservée, celle qu’il utilisait à chaque fois qu’il devait s’occuper d’un futur régent meurtri. Il tira les rideaux, révélant le paysage enneigé qui s’étendait dehors et illuminant la pièce d’une douce lueur pâle. Cela faisait bien trois années qu’il n’avait pas officié à l’hôpital, et pourtant force était de constater que le personnel avait conservé l’endroit dans un état impeccable. Les draps du lit étaient propres, la table de chirurgien et le fauteuil de bois avaient été nettoyés des salissures de la dernière fois. Les outils de chirurgien étaient aussi immaculés que d’habitude. Hagen n’avait pas eu à y toucher depuis au moins dix ans : Ses outils magiques étaient amplement suffisants, voire même bien plus efficaces que le matériel traditionnel. Sur un petit bureau étaient posés quelques tomes de magie de soin. Il n’en aurait pas besoin, ayant pensé à apporter son propre "arsenal". Il sortit de sa sacoche son panel de tomes personnel et les posa sur un tabouret qu’il déplaça à côté de la table de chirurgien. Il était paré.

Assis sur la table, il guettait attentivement les bruits de l’établissement. Les pas pressés, le tintement des outils métalliques… Puis, petit à petit, les sons se turent. Ils doivent avoir fini de se préparer. Ou alors, elle est arrivée. Il laissa encore s’écouler quelques secondes. Des bruits de pas se firent entendre dans le couloir juste derrière la porte. Puis ils s’éloignèrent. Ce devait être elle. Le Mage Blanc attendit 30 secondes, le temps de remettre en place son ascot et de retirer, à contrecœur, sa paire de gants, qu’il posa au sommet de sa pile de tomes. Puis il sortit.

Assise par terre, Fefe attend. C’est une adolescente qui arbore l’air féroce qu’Hagen a vu tant de fois sur ceux qui venaient d’accomplir leur rituel. Il apparaît clairement qu’elle est venue ici tout de suite après la fin de l’épreuve. Très rapidement, il la scrute. La blessure la plus évidente se trouve au niveau de son œil gauche. Ce n’est franchement pas beau à voir mais... Au vu de la situation de la jeune fille, ça aurait pu être pire. Enfin, il aurait tout le temps de voir ça une fois à l’intérieur. En attendant, il devait se présenter. Il s’approcha d’elle avec son habituel petit sourire et s’inclina légèrement tout en posant sa main droite sur son cœur.

"Votre Majesté."

Son ton était des plus sincère. Il n’avait aucun problème avec les dirigeants des îles. Pas plus qu’avec les dirigeants des autres nations, d’ailleurs, quand bien même il gardait secret ce détail. Il considérait tous les êtres comme fondamentalement égaux et traitait un pauvre hère comme on traiterait un prince. Il se redressa.

"Hagen Hvìtr, responsable de l’école des mages blancs d’Ansfird."

Il désigna d’un geste de la main la porte de la salle de laquelle il était sorti.

"Pouvez-vous marcher sans problème ?"
Lun 18 Juin - 13:19
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nation : Valundra
Métier : Princesse de l'île Wardruna
Statut : Célibataire
Majesté. C’était un titre auquel Fefe n’était pas habituée. Surtout pas lorsqu’il était utilisé pour la désigner elle. Oh, bien sûr, dans l’optique où sa sœur ainée aurait trépassé avant son accession au trône de leur île d’origine, Fefe aurait bien été obligée de devenir la Princesse également. Mais cela lui avait toujours paru impossible. Inconcevable. Comme si elle n’avait jamais pu concevoir la simple idée que son ainée puisse mourir avant de régner. Alors, bien qu’un peu mal à l’aise, la demoiselle à l’épée fait front. Elle encaisse ce nom, elle sait tout ce qu’il représente maintenant. Pour elle, oui, mais aussi pour toute l’île dont la population a besoin d’une régence de toute urgence. Elle ne décevrait pas Wardruna. Quitte, pour cela, à devoir confronter ses origines.

Suivant de son œil unique la direction pointée par le bras de l’homme spécialiste des soins dont on lui avait parlé il n’y a pas si longtemps. Hagen Hvir. Ce nom sonnait comme un bon augure. Même si, dans le fond, tout sonnait comme bon augure après ces cinq années de cavale dans la nature. N’importe qui aurait pu le dire. Ce n’était pas une partie de plaisir, ce rituel. Fefe inspira et expira.
Elle inclina la tête en signe de respect. Ce genre de signe était de rigueur, ici-bas. Elle le sentait. Ici, dans cet hôpital, les titres de noblesses s’effaçaient sans doute face au savoir de cet Hagen. Elle ne devait pas le froisser considérant ce qu’il pourrait lui apporter.

« Fefe de Wardruna, pour ma part. » Elle laissa s’écouler quelques secondes avant de reprendre « Je peux marcher. Ma seule blessure est celle visible sur mon côté gauche. Elle continue de me lancer, parfois. » Mais la douleur faisait partie intégrante de l’éducation Valundrienne, alors Fefe s’y pliait également docilement. C’était ainsi que les choses étaient établies depuis toujours. « Vous n’avez pas d’esclave avec vous ? »

HRP : Pardon pour le retard + la taille ;;
Lun 2 Juil - 20:09
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Valundra :: Ansfird :: Hopital Militaire-
Sauter vers: