Bienvenue

Fire Emblem Bloodlines s'inscrit dans la lignée des Forums RPG dédié à l'univers de la licence Fire Emblem. La trame est ici totalement inventée. Avatar en 200*320. Déconseillé au moins de 16 ans.

Nous recherchons

Effectifs

Zones Libres : 4 membres
Agartha : 6 membres
Da'Lin : 4 membres
Valundra : 3 membre
Drakons : 2 membre

La situation du moment

Le Roi de Da'Lin vient de périr assassiné et le pays est en proie aux doutes car l'héritier du trône ne souhaitent pas y monter pour le moment. Les Drakons font de plus en plus parler d'eux.

Crédits Codage

Merci à Shoki/MV pour la barre latérale sur Never-Utopia
Merci à CCCRUSH
Merci à Awful
Terrible



 

Bring it, what's up kid ? [Terminé]

 :: Au commencement... :: Au commencement... :: Âmes acceptées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nation : Agartha
Métier : Mage profige - Etudiante
Statut : ?


Luz

  • Coldsweet, à voir au jugé des gens ~
  • Mage élémentaire & Grimoire de glace
  • 16 ans (date limite de consommation en approche)
  • Étudiante en magie - mage prodige
  • Agartha
  • Humaine
  • Il aurait été intéressant de pouvoir discuter avec eux. Ils savent surement bien des choses sur la magie que l'on ne peut expliquer, même aujourd'hui. Et même... Un peu de sympathie envers eux.
  • Mira - Kenja no deshi wo nanoru kenja
"J'ai chaud. J'ai chaud ok ? Genre, vraiment. C'est quoi ce pays. Tu permet, je met la clim... FIMBULVETR !"

Physique & Caractère

Luz, on vous dira jamais que c'est une grande fille. On vous décrira une personne impressionnante, mais ça sera pas pour son physique.
Non vraiment. Avec son mètre 48, son physique de craquotte, sa masse négligeable dans l'univers, elle n'impressionne pas des masses.

Elle, c'est une mage. Vous savez, ces gens avec des livres, la moitié du temps dans des bibliothèques, l'autre à lancer des sorts sur des mannequins. Bah, voilà. Luz, elle n'a pas le temps de faire de la muscu. Elle s'entraîne autrement. Vous avez déjà porté la 13e édition du grimoire de la magie des glaces d'il y a 8 ans ? Il fait la taille de son bras. Dans l'édition la plus légère. Et croyez moi, ça donne de sacrés bras.
Elle est plus proche, physiquement, de la jeune fille que de la jeune femme. Malgré ses 16 ans, elle se doute que sa croissance est déjà terminée. Elle déplore peut-être de ne pas hériter d'autre chose que le talent en magie de sa maman. Non vraiment, même si elle n'est pas trop désespérée, mère nature reste une sacrée saleté. Et elle doit bien souvent rappeler aux gens qu'elle est plus âgée que ce qu'elle fait.

Mais au moins, elle a hérité de la belle chevelure argentée de sa maman. Elle est naturelle, allez savoir, le monde est bizarre. Mais, elle a une belle chevelure d'argent. Elle la laisse bien pousser, jusqu'au bas de son dos. C'est un calvaire à coiffer le matin, mais au moins ça l'occupe. C'est distrayant. Et elle en prend soin, de ses cheveux. Ils sont sacrés pour elle. Et ils ne lui rendent pas, quand elle passe la brosse.
De son père, elle a hérité les yeux bleus. Un regard assuré, éclatant, ou la moitié du temps dans les vapes. Non vraiment, on se demande pourquoi elle a une carrure plus proche de la princesse fragile.

Pour ajouter à ce côté princesse, elle aime les vêtements. Mais pas n'importe quoi non, attention. Elle, les volants, les froufrous, les nœuds, les lacets, les couleurs flash, les vêtements qui sont portés par le vent, c'est son truc. Les bottes, les vêtements légers aussi, d'ailleurs. Les accessoires ? Voyons, ça rajoute encore plus de couleurs. Forcément, elle est preneuse. Elle n'a aucune gêne, elle est sans complexe, elle a la chance de ne pas pouvoir prendre un gramme avec tout ce qu'elle mange, elle a un style de vie loin d'être sain, et le plus étrange, dans ce pays à la con.
C'est qu'elle ne supporte pas le chaud. Quelle chance qu'elle puisse se refroidir avec sa magie.

-------------------------

Luz, elle aurait pu être une fille comme les autres. Elle aime l'extravagance, les couleurs flashy, les froufrous, manger. Elle aurait vraiment pu être comme les autres. Une jeune fille, petite, qui aime acheter des choses, qui aime faire le tour des boutiques de vêtements, qui aime les vêtements légers, qui aime manger des crêpes. Non vraiment, elle aurait pu être comme toutes les autres.
Mais il a fallu qu'elle soit douée en magie. Un peu trop douée, même, pour son bien. Elle s'est retrouvée sur un piédestal bien rapidement, son nom a rapidement tourné et, aujourd'hui, quand elle se balade, on l'accoste, on vient lui parler pour rien, comme-ci elle avait fait de grandes choses. Mais elle est pas dupe. Hypocrite au possible, mais pas dupe. Son piédestal, elle sait que pour en descendre, elle a que deux choix : tomber de très haut et se briser à l'atterrissage, ou trouver un moyen de creuser dans ce piédestal pour arriver en bas intact.
Elle est hypocrite. Elle sourit, elle répond aux attentes, elle porte un masque, elle fait des efforts, elle travaille.
Mais en réalité, cette fille, le monde, elle le trouve pourri. Le pays, elle en a des trucs qui l'embêtent. Son journal intime est rempli de ses plaintes silencieuses. Il fait trop chaud dans ce pays à la con. Pourquoi on a fait un continent qui flotte avec un artéfact qui peut à tout moment cesser de fonctionner. Pourquoi y a des rituels à la con. Non vraiment, pour la société, elle a l'air d'être une mage parfaite. Mais s'ils savaient combien elle se plaint.

En réalité, elle passe la moitié de son temps à utiliser sa magie pour se créer de la glace et glander au possible dans le froid. Elle aime pas la chaleur, alors elle ne quitte pas son livre de magie. Au moins, elle peut créer de l'air froid sans problème, elle a une renommée à cause de ça d'ailleurs. Où qu'elle aille, il fait toujours doux autour d'elle. Mais ça, les gens, ils prennent ça pour une pratique assidue de la magie alors que c'est vraiment une application de la magie pour se faciliter la vie. Elle aime pas le chaud, donc elle créer du froid pour se protéger. Elle aime pas les cours, mais elle se force pour trouver des solutions. Pour faire plaisir.
Elle aime pas le pays, mais elle cherche comment le changer.

Par contre, ce qu'elle est confiante cette gamine. Avec sa taille, on s'attend pas à voir une personne aussi confiante qu'importe l'interlocuteur. Elle en est presque insolente, mais allez savoir. Peut-être qu'à force d'être sur le piédestal, elle y a pris goût. Mais de son point de vue, elle sait mieux que quiconque ce qu'elle peut faire, elle a pas à rougir face aux autres, alors elle a confiance en elle-même. Et dans toute sa confiance, elle déteste ses crises d'impulsivité. Non vraiment, s'énerver ou s'agiter, ça donne chaud. On vous a déjà dit qu'elle ne supporte pas la chaleur ?
Mais si les gens savaient. Que cet air de confiance est, la moitié du temps, en train de piquer un roupillon quelque part, ou à se plaindre qu'il fait trop chaud. Et elle est d'Agartha celle-là. Et c'est une des mages nécessaire pour le rituel.
On ferait peut-être mieux de l'achever avant qu'elle fasse des bêtises.

Histoire

Une histoire ne commence pas toujours au début d'existence d'un individu. Bien souvent, toutes les histoires se ressemblent à leur début. L'union de deux êtres, de certains statuts, donnant un gamin quelconque en résultat. Un individu comme les autres, à la différence de combien il est ou non gras, à quelle intonation il braille, s'il a quelque chose pour le différencier de l'autre moitié de la population.
Enfin, vous voyez le tableau. À la naissance, les gens se ressemblent. Moche ou non, avec une grande gueule, y a pas grand chose qui change.

Si ce n'est le nombre de parents, leur profession, où la naissance a eu lieu. Y en a qui naissent dans des chambres normales, d'autres dans des instituts spécialisées. Le nombre de pièces qu'on pose sur la table résolvent des problèmes, et assure à certains une naissance sans encombre. Au moins, dans la partie de population qui peut se le permettre, cette gamine en fait partie. Luz. Un nom ironique, si vous voulez mon avis. Pour une future candidate à se fiche en l'air pour participer à un rituel pour créer un fleuve, un nom de petit cours d'eau, c'est une douce ironie.

Mais il a fallu quelques éléments avant que les préoccupations de la jeune fille ne soient de tenter de changer les choses.

Son histoire commence véritablement au premier flocon qu'elle aura eu entre les mains. Dans un continent à la con où il fait chaud les trois-quarts du temps, avec un désert, et un rituel pour apporter de l'eau quelques fois dans l'année quitte à tuer des gens. Mais un jour, cette gamine a eu un simple flocon entre ses doigts. Toute petite encore -ou du moins plus qu'actuellement- lorsque sa maman lui a montré la magie. C'est quelque chose de merveilleux, la magie. Un livre, des connaissances, la capacité à sentir quelque chose de différent, et on peut créer tellement de choses. Des flammes, des éclairs...
Sa maman, elle, peut créer de la glace.
Sous le soleil, dans un désert, elle peut créer des glaçons. Et honnêtement, c'est cool. Vous avez saisi ? Des glaçons, cool.

Mais la petite Luz, elle trouve ça incroyable. C'est un flocon, il fond sur sa main, il est froid, mais il existe. De nul part, juste comme ça. Et ça la fascine. Elle a embêté sa maman pendant des jours pour qu'elle lui apprennent des tours. L'école, les maths, le sport, l'écriture, vu qu'elle est d'une famille un peu plus haute que la basse populace -comprenez, son père est un marchand reconnu, sa mère enseigne la magie dans une des quelques écoles de Lagides- elle est obligée de se les coltiner. De devoir sortir du lot. Elle aurait été dans un coin reculé, ses préoccupations auraient été d'être une future femme au foyer quelconque avec 6 gosses.

Elle a de la chance, au moins, elle a un grand frère qui reprendra l'entreprise du paternel. Luz ne sera donc pas une marchande, elle peut donc échapper un poil aux maths. Mais elle doit quand même montré qu'elle est un peu au-dessus. Elle doit se coltiner les maths, savoir écrire correctement, supporter la chaleur, s'entendre avec les gens sans trop faire de vagues. Enfin, vous voyez le truc. Elle est un peu recluse, sans l'être trop, mais ça ne lui laisse pas non plus toutes les possibilités du monde. Elle est gamine, elle n'a peut-être pas dépassé 8 ans, mais elle l'a bien compris. Le monde, il tourne de façon idiote. Le monde il fait trop chaud en plus.
Mais y a un truc dans ce monde qu'a l'air complètement bancal qui est génial. C'est la magie. Et dans ce pays, être mage ça offre des libertés. Il n'est pas rare de les voir dans la rue, à recevoir des cadeaux, à ne pas avoir de problèmes. Donc la gamine, elle a bien compris. L'une des portes de sortie, c'est la magie. Et en plus ça a l'air cool. Son frère, il a aucun talent pour ça, comme son père. Mais elle, elle ne le sait pas encore, mais elle en a, du talent.

Il n'aura pas fallu longtemps, avec les cours de sa maman, pour qu'elle fasse ses preuves. Son père a toujours l'air sévère, mais il n'a pas hésité, lors d'une démonstration, à faire une petite fête à la maison pour écouter sa femme raconter comment sa fille s'en sort. La magie, dans ce pays, c'est sérieux à ce point en fait. Elle ouvre bien des portes, bien des possibilités.
Par chance, elle a la même affinité que sa maman, la petite Luz. Donc, pour les cours qu'elle reçoit, elle est bien aidée. S'il n'y avait que ça, elle ne se trouverait pas, des années plus tard, dans une situation problématique.

Mais sa maman l'aide, dans les cours, elle lui apprend toutes les bases, tout ce qu'il faut savoir. Elle ne remarque pas que sa fille a même trop de facilités, vu qu'elle côtoie des élèves doués dans son école. Peut-être aurait-elle dû faire le rapprochement que sa fille est bien jeune pour s'en sortir ainsi. Mais elle est heureuse, elle s'est toujours sentie un peu seule à la maison, entre son mari et son fils. Elle a un lien avec sa fille, alors les deux s'investissent. Elles passent un marché qui embêtent la petite Luz. Devoir être bonne à l'école pour pouvoir s'inscrire dans une des meilleures écoles de magie qui soit à ses 10 ans.

Le cursus se focalise plus sur les disciplines magiques certes, mais il ne néglige pas l'aspect "commun" des études. Luz n'y a pas fait gaffe, en pensant saisir une solution pour esquiver ces disciplines, mais elle les subira quand même. Fille de marchand, heureusement qu'elle ne reprendra pas l'entreprise, elle aurait bien vite coulé.
Mais elle a au moins fait sensation à l'examen de pratique. Elle a fait tâche, venant d'une école normale, personne ne s'y est attendu. La vue d'une petite fille à la chevelure d'argent, irradiant d'une lumière d'argent, en ayant créé du givre sur la zone d'examination entière. Sous un soleil de plomb, cette gamine a su imposer sa vision du monde. Un endroit frais, agréable à vivre, mais bien éphémère.

Cette école se base sur un système au mérite. Le statut social importe peu tant qu'on démontre ses capacités -enfin, sur le papier mais en réalité, assez peu de personnes du peuple peuvent se permettre les frais d'entrée. Et avec sa démonstration, elle a eu suffisamment d'impact pour que plusieurs des professeurs veuillent la prendre sous leur aile. Hors de question de laisser passer une telle chance. Ils le sentent. Ces yeux bleus confiant, cette petite carrure cachent quelque chose. Un potentiel incroyable. Une chance de se distinguer en présentant un candidat de plus.
Et à partir de ce jour, une date de péremption à court terme au niveau d'une vie humaine s'est collé sur l'emballage fraîcheur de la petite.

Si Luz avait écouté correctement toutes les leçons d'histoire, elle aurait su que la magie est aussi un sujet trop sérieux dans ce pays. Que si elle avait fait dans la moyenne, sa vie aurait été tranquille. Et toutes ses années à l'école, elle l'a regretté. À force de lire le destin des plus proéminent, les regards bien différents des autres. Les attentes des professeurs, le regret dans le regard de sa mère, l'émerveillement de la population...
Peut-être qu'elle est trop jeune pour tout ça. Après tout, elle est juste une gamine qui a pratiqué la magie avec sa mère dans un jardin. Juste une fille comme les autres, qui aime flâner à l'abri du soleil. Une personne qui, à force que les années passent, trouve le système ridicule. Une hypocrite, qui sourie à toutes les attentes, alors qu'elle griffonne chaque jours et barre des idées pour changer les choses. Elle y est opposée, à ce pays et ses traditions mais elle ne peut pas se permettre trop d'écart.

Mais elle ne déteste pas la magie pour autant. De façon réaliste, elle a été libérée de son destin de future femme au foyer lambda A, marié à tel noble quelconque B. Elle est simplement mage prodige alpha, encore à l'école, à parfaire son apprentissage, à chercher une solution pour sauver un chat, comment se sauver,  comment faire évoluer ce pays. Quitte à utiliser son statut aux limites du possible, elle est décidée à briser cette cage. Elle profite allègrement des avantages que lui offrent sa condition, en compensation. Mais elle compte bien éviter le désagrément majoritaire si possible. La vie, c'est quelque chose de sacré. Elle compte bien en profiter sans qu'on lui dicte quel rail prendre jusqu'à sa mort.
Créé par Utsuro ~
Well, pour le coup c'est une présentation bieeeeeeen courte par rapport à d'habitude. Mais ça change ! Mais par contre... Vos smileys sont perturbants. Je suis perturbé. Terriblement même.
Ah, et vous le savez déjà certains, mais j'étais sur shade of sins le premier ~
Ven 25 Mai - 1:27
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Validé(e) !

Bienvenue sur Fire Emblem : Bloodlines!

Maintenant que tu as passé l'étape la plus difficile, tu peux aller gambader librement au sein du forum!
Cependant, n'oublies pas d'aller recenser ton avatar. Ceci fait, tu pourras ensuite aller chercher des relations, des partenaires de rps, de construire ton récapitulatif rp si tu le souhaite, et/ou de t'en remettre à la Stray Arrow si tu souhaite avoir un peu de random dans tes rencontres!

A très bientôt sur Fire Emblem : Bloodlines!
Sam 26 Mai - 0:18
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Au commencement... :: Au commencement... :: Âmes acceptées-
Sauter vers: