Bienvenue

Fire Emblem Bloodlines s'inscrit dans la lignée des Forums RPG dédié à l'univers de la licence Fire Emblem. La trame est ici totalement inventée. Avatar en 200*320. Déconseillé au moins de 16 ans.

Nous recherchons

Effectifs

Zones Libres : 4 membres
Agartha : 6 membres
Da'Lin : 4 membres
Valundra : 3 membre
Drakons : 2 membre

La situation du moment

Le Roi de Da'Lin vient de périr assassiné et le pays est en proie aux doutes car l'héritier du trône ne souhaitent pas y monter pour le moment. Les Drakons font de plus en plus parler d'eux.

Crédits Codage

Merci à Shoki/MV pour la barre latérale sur Never-Utopia
Merci à CCCRUSH
Merci à Awful
Terrible



 

Livre Troisième - Les Pays

 :: Prolégomènes :: Prolégomènes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Les pays d'Anwenn

Livre Troisième

♦️♦️♦️

Anwenn possède trois grands pays majeurs sur sa carte du monde, ainsi que d'autres zones plus restreintres. Les descriptions qui vont suivre vous aiderons à choisir le lieu d'origine de votre personnage ainsi que la mentalité dans laquelle vous souhaitez l'avoir vu baigner.

Disclaimer responsabilité : Le Staff de Fire Emblem : Bloodlines se détache de toutes responsabilités liées au contexte même du forum. Nous avons certes inclus plusieurs sortes de discriminations au sein de plusieurs pays, mais cela fait d'une part partie de leurs cultures propres, et d'autres part, n'a pas pour dessein de rester ainsi indéfiniment. Nous laissons volontairement une légère instabilité afin que les joueurs puissent (ou non, à eux de choisir) changer les choses en étant rusés et ingénieux. De même qu'aucun changement ne se fera en un claquement de doigts, des révolutions de pensées pourront parfaitement avoir lieu par la suite. Inutile donc de nous taxer de racisme, d'homophobie ou autres joyeusetés du même genre, notre volonté n'était en rien de heurter qui que ce soit, mais de nous approcher d'un contexte qui ne serait pas entièrement lisse, en plus d'être propices aux complots et autres renversements.

Maintenant que vous avez prit connaissance de ce disclaimer et que, j'en suis sûr, vous saurez donc agir avec la mesure qui s'impose, vous pouvez poursuivre la lecture! ♥️
Sam 7 Avr - 13:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Agartha

La cité volante

Héritière d'Adhajak



Capitale : Camelot
Tête couronnée actuellement en place :
Relation avec Valundra : Tendue
Relation avec Da’Lin : Neutre voir pacifique.


   Agartha n’est autre qu’une île aux proportions gigantesques, flottant au dessus de l’une des failles de l’Abysse grâce aux Ailes d’Adhjadak, artefact arraché au dragon du même nom et insufflé dans les sol d’Agartha. Ceci permit donc à la cité de s’envoler au dessus des nuages, à l’abri d’attaques terrestres en tout genre.

   Cependant, ainsi élevée au dessus des nuages, l’île est en quasi-permanence brûlée par les rayons du puissant soleil. Les nuits y sont très courtes, à peine quelques heures, et les températures élevées. Mais les Agarthiens ont sû s’adapter à ce nouvel environnement sans trop de problème.

  Camelot, la capitale située à l’Est, est le centre culturel de la cité volante. C’est là qu’est établi la Reine Mère, gardienne des us et coutumes de sa Nation. C’est également ici qu’on lieux toutes les fêtes, religieuses comme moins formelles et que les décisions en tout genre sont prises. Même les constructions nouvelles doivent avant tout obtenir l’aval de la Reine pour être validées à la mise en ouvrage. Sa majesté règne sans partage sur les régions de son territoire, depuis ses grandes pyramides et les bâtiments à sa gloire. Après tout, n’est-elle pas descendante directe de l’un des premiers héros vengeurs des maudits dragons? Évidemment. C’est également à Camelot que l’on dresse les wyvernes de combat et d’agrément.

  Au Nord se trouve la région de Phaena, lieu aride où il est fortement déconseillé de s’aventurer si l’on n’est pas déjà rompu à ce genre de conditions climatiques. Elle est la région la moins peuplée d’Agartha, et pour cause; hormis quelques nomades ayant appris à s'accommoder des températures, seules des wyvernes extrêmement sauvages vivent ici, chassant et dévorant tout ce qu’elles trouvent à se mettre sous la dent. Culturellement, Agartha fait cheminer les corps de ses morts vers cette région, afin d’offrir les défunts aux wyvernes en guise de nourriture. Les croyances veulent qu’ainsi, les récoltes des oeufs de Wyvernes destinés au dressage se fasse plus aisément. Mythe ou réalité? Il n’y a encore ut personne pour pouvoir démêler le vrai du faux dans cette histoire. Ce qui est sûr, cependant, c’est que l’absence de cimetière permet à Agartha de vivre sans craindre les épidémies ou les manques de places sur son territoire.

  Lémée, à l’Ouest, est la région dévotée aux Laguzs Aviaires. Individus pourvus d’ailes d'aspects bien différents d’un individu à l’autre, ce sont eux qui ont obtenu la charge importante de gérer le trafic des esclaves en Agartha. Ils ont le devoir d’être de bons maîtres et de fournir une main d’oeuvres de qualité. Les esclaves sont souvent d’anciens citoyens n’ayant pu honorer une dette, des criminels et des enfants d’esclaves. La loi les interdit d'aller chercher des esclaves hors d’Agartha (A noter que les esclaves, s’ils réunissent assez d’argent, peuvent acheter leurs libertés sans heurts). La région de Lémée, avec ses falaises, ses canyons et les lits de rivières asséchées qui y serpentent  à tout pour plaire aux Laguzs, qui sont très fidèles à la Reine Mère.

   Enfin, au Sud, Lagides est l’endroit où se trouve les si célèbres prodiges d’Agartha. En effet, les Mages Élémentaires sont ici presque vénérés comme des déités et leur présence est bien évidemment cruciale pour Agartha. Grâces à eux, quelques jours - voir semaines lorsque les Mages sont particulièrement doués - par an, une impressionnante rivière coule entre les flancs arides de Lémée, permettant à qui le souhaite de faire des réserves d’eau, de nourrir les cultures et de voir Agartha se couvrir d’une fine végétation pendant quelques jours. C’est un spectacle aussi éphémère qu’il en est somptueux. Cependant, les rites veulent qu’avant la mise en marche de cette magie élémentaire, un ou une volontaire - élevé(e) au même endroit que les mages - soit sacrifié(e) pour le bien d’Agartha. Le sang versé aurait la particularité de rendre les rites plus puissants, prétendument. Également, il n’est pas rare que les mages élémentaires en charge des flots s’épuisent au point d’en mourir. L’abondance n’a pas toujours voile blanc d’innocence. Mais jusqu'à présent, personne n’a encore osé faire de remarque à ce sujet.

Sam 7 Avr - 13:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Da'Lin

Pays fertile

L'héritière de Fafnir



Capitale :  Kamui
Tête couronnée en place : La veuve du Roi fait présentement office de régent le temps que son fils, Kazuho, se décide à monter sur le trône.
Relation avec Valundra : Tendue
Relation avec Agartha : Neutre voir pacifique

   C’est un pays très fertile que Da’Lin. Les cultures y sont variées et en pleine croissance tout au long de l’année - même les hivers se font plutôt doux. C’est également le pays jouissant de la plus grande diversité culturelle et ethnique. En effet, ici, quatre espèces semblent vivre en harmonie, sous l’égide et le règne d’une royauté ayant le devoir de rendre hommage à chacune des régions par le biais de mariages inter-etniques (par exemple, si un prince est né d'une mère elfique, il lui sera demandé de ne pas épouser une elfe à son tour mais de se tourner vers l'une des trois autres ethnies représentées au sein de Da'Lin). Le Monarque se doit d’entretenir l’amitié qui le lie aux régions sous son influence durant des festivités et des fêtes organisées en l’honneur des peuples présents sur chaque territoire. Jusqu’à présent, cette dynamique a semblé fonctionner plus que correctement.

   La région Nord, baptisée Kyuu, est le territoire des Kitsunes, individus pourvus d’attributs de renards et ayant la capacité de se changer en grand goupil pour batailler. Ce sont eux qui prennent soin des immenses plantations de bambous dont Da’Lin tire tant profit. En effet, grâce à cette plante, des maisons peuvent être construites ou consolidées, des armes renforcées, des plats très nourrissants préparés pour les armées, ect. C’est un point névralgique très important en territoire Da’Lin.

  Au Nord-Ouest, la région de Yuan a été offerte aux Ufhedlins. De la même manière que les Kitsunes, ces individus peuvent prendre une forme bestiale pour combattre, mais eux possèdent des attributs lupins et non de renards. Ils veillent jalousement sur les minerais de fer qui émergent dans leurs régions, et qui sont nécessaires à l’élaboration des lames et autres armes fines. Le métal y est ici de première qualité. Ils voient d’un assez mauvais oeil le dressage des loups géants de Da’Lin par les elfes pour en faire des montures et des armes; mais jusqu’à présent, aucun mécontentement ne fut clairement exprimés à ce propos.

   Au Sud-Est se trouve la Capitale, Kamui. Centre politique et d’enseignement, c’est ici que sont formés les combattants et les érudits. C’est également à Kamui que sont dressés les chevaux destinés au combat ou à l’agrément. Le Roi y a de très nombreuses responsabilités. En plus de devoir gérer les affaires internes, il se doit d’aider à la sélections des bêtes qui rejoindront ses compagnies de combats, mais aussi  -et surtout - de veiller à ce qu’il n’arrive rien à l’artefact possédé par Da’Lin, les griffes de Fafnir, retirées depuis bien longtemps au dragon pareillement baptisé et profondément ancrées dans le sol sous le palais royal.

   Pour finir, Kamakura, à l’Est est le territoire des elfes. Vastes plaines palpitantes de vie, ils ne manquent d’absolument rien. Leur savoir faire en matière d’armes, de vêtements et de constructions sont très prisées à la Capitale, si bien qu’ils sont bien souvent perçu comme les instigateurs des dernières choses à la mode, peu importe le domaine. Mais c’est aussi de leur responsabilité que de dresser les loups géants de Da’Lin afin d’en faire des montures et des armes vivantes dignes de ce nom. Ils s’en acquittent depuis bien des siècles maintenant et, hormis pour les Ufhedlins que cela semble déranger, personne n’a encore trouvé à redire. Ils sont des pisteurs experts.

Nota bene:
 
Sam 7 Avr - 13:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Valundra

Les îles mouvantes

Héritières de Ryujin



Capitale : l'île centrale, un iceberg géant, Asgard
Têtes couronnées en place :  &  &  &  &
Relation avec Agartha : Tendue du fait, entre autre, de la vie menée par leur Reine, jugée incorrecte
Relation avec Da’Lin : Tendue, du fait que Da’Lin s’oppose à la politiques de chasse aux esclaves de Valundra

  Valundra n’est autre qu’une immense cité flottante, maîtresse incontestée des eaux. Les Crocs de Ryujin, artefact obtenu du dragon aquatique, permettent à cette cité mouvante au gré des courants d'assurer une domination toute particulière sur l’Océan qu’elle parcourt.

A l'origine, Valundra fut établie par quatre individus, deux frères et deux soeurs, tous liés par le sang et ayant ensemble vaincu Ryujin. Afin d'éviter les conflits de pouvoir, il fut décidé que chacun d'entre eux régnerait sur l'une des quatre îles bordant Asgard. Les lignées cousines continuèrent donc de cohabiter toutes ensembles. Bien évidemment, plus de mille ans ont passé depuis, si bien que des bouleversements ont été notoirement observés en Valundra. Notamment le fait que, lorsqu'un héritier d'île meurt (durant le rite de passage à l'âge adulte par exemple), s'il n'a pas de cadet(te) en mesure de le remplacer, alors ce sera un membre d'une branche 'cousine', qui devra prendre la relève et installer sa propre lignée par dessus la précédente. Voici pourquoi il fut possible de trouver des frères et soeurs de sang à la tête de plusieurs île, comme ce fut le cas pour les premiers héros

  Le peuple de Valundra est composé de valeureux guerriers et puissants maîtres de l’art de la pêche et de la chasse. En effet, il est une question d’honneur et de respect des traditions que d’effectuer certains rites. Par exemple, de l’âge de onze ans et jusqu’à leur seizième anniversaire, les jeunes enfants sont bannis de Valundra et livrés à eux-mêmes sur des îles ou archipels hostiles - lorsque cela n’a pas lieu en terres libres. Le but est de les faire s’habituer à l’hostilité de la vie, afin qu’ils apprennent à s’en sortir seul et s’il le faut, à tuer leurs camarades. Valundra ne veut que les meilleurs et fermera les yeux sur quelques meurtres si cela peut satisfaire cette lubie. Passé les seize ans, ils re-intègrent les îles flottantes où ils entament immédiatement une formation de leur choix. Le but étant d’en faire des citoyens utiles et accomplis le plus vite possible. Même les princes et princesses n’échappent pas à ces rituels. La royauté de Valundra se veut sévère et inflexible. Si un individu ne survit pas à ces épreuves, de sang royal ou non, cela signifie qu’il n’était pas un digne Valundrien. Personne ne sera autorisé à le pleurer.

  A noter que ce n’est pas la seule particularités de Valundra qui puisse faire grincer des dents. En effet, en Valundra, les relations entre personnes du même sexe ainsi que les relations extra-conjugales sont extrêmement mal vues. Si elles ne sont pas punies ouvertement par une loi, il est d’obédience commune que les personnes suspectées de tels actes seront rapidement isolées de la communauté, jusqu’à être exilées de Valundra s’il le faut. Cela vaut également pour les criminels et les citoyens jugés ‘inutiles’ à la communauté (un blessé de guerre qui n’aurait plus qu’une jambe, par exemple). L’exil est l’une des techniques phares de Valundra pour faire un tri régulier dans sa population. Très critiquée par Agartha et Da’Lin, cette méthode est pourtant en place depuis maintenant plusieurs siècles. De même que les bébés jugés trop frêles ou difformes, à la naissance, seront immédiatement supprimés. Valundra ne tolère pas les faiblesses, quelles qu’elles soient.

  Valundra est composée de cinq îles mouvantes, dont les quatre plus petites sont reliées à la principale - et plus grande - par de solides réseaux de ponts entrelacés.

  La plus grande des îles, Asgard, est le point central de Valundra. C’est ici que les décisions pour l’avenir de la communauté sont prises. Les quatre princes et princesses doivent alors se concerter et les décisions seront prises à la majorité absolue s’il y en a une. S’il n’y en a pas, le sujet restera en suspens. Asgard est également constamment recouverte par la neige et la glace. C’est l’île la plus froide de toute du fait des crocs de Ryujin fichés dans ses sols.

  La première des îles, Bjarni, est la seconde île la plus froide après Asgard. C’est ici que sont conservés les stock de nourriture de toutes les îles, ce qui en fait un arc central de la vie Valundrienne. Les pêcheurs sont la principale composition de la population. Ils sont cependant sous l’autorité totale de l’un des princes ou l’une des princesses s’étant vu attribué(e) l’île. La gestion de cette dernière est laissée au bon vouloir de la tête couronnée en ayant héritée, tant que cela ne remet pas en cause le bien-être de Valundra. A noter également que les corps des défunts sont également acheminés jusqu’ici afin de les jeter à la mer et ainsi de capturer du gibier aquatique plus facilement en les laissant être tractés dans le sillage de l’île. Les proies telles que les requins, les mégalodons ou encore les calamars géants sont des mets très appréciés. Bjarni sait donc tirer profit de ses avantages alimentaires. A noter que les sacrifices rituels ont également lieu ici.

  Ansfird est la troisième île de Valundra. N’étant pas exposé à la froideur constante d’un climat rude, les températures y sont fraîches mais supportables pour le commun des mortels. C’est ici que se trouve l'hôpital militaire ainsi que l’école des Mages Blancs. Les Valundriens ayant choisi cette voie sont traités avec respect par l’ensemble de la communauté. Leur magie est très appréciée et donne un avantage considérable à Valundra. Sous l’autorité de l’un des princes ou princesses, Ansfird bénéficie d’une très bonne réputation. La seule gêne semblant persister est que les Mages Blancs ne semblent pas apprécier les avancées technologiques en matières d’armes à feu fait sur l’une des autres îles; selon eux, l’utilisation de telles armes est une infamie. Mais aucun réel écueil n’est à recenser pour le moment.

  Wardruna est la quatrième des plus petites îles de Valundra. Mais cela n’est pas ressenti comme un inconvénient, bien au contraire. Wardruna est le lieu où sont développées les armes de toute dernière technologie de Valundra; telles que des canons ou des harpons-grappins. Pour le moment, ces armes n’ont été testées que dans le cadre d’une pêche plus efficace, en partenariat avec Bjarni. Ceci donna lieux à de fulgurants succès, installant donc petit à petit la nécessité de telles armes dans d’autres domaines que celui de l’exploitation maritime. Quelques peu en conflit interne avec les Mages Blancs d’Ansfird, Wardruna n’a pourtant pas donné suite à cette situation.

  Midgard est de loin l’île où il fait le meilleur vivre. Les températures y sont clémentes, parfaites pour l’élevage de griffons dont les Valundriens ont grandes utilités, que ce soit pour la pêche ou la chasse en territoires libres. C’est également ici que sont gérer les trafics d’esclaves destinés à servir sur les îles à l’avenir. Les dresseurs de griffons sont ceux qui vont chercher des esclaves en terres libres avant de les ramenés en Valundra. Les esclaves peuvent être humains, mais aussi laguzs, elfes ou drakons puisque Valundra ne reconnait aucune ethnie autre que l'humain comme étant légitime et défendable.
Sam 7 Avr - 13:23
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Autres zones

Tout ce que l'on ne connait pas

Les mystérieuses étendues



   Les abysses sont les gouffres apparemment sans fond où ont été rejetées les cendres des dragons après qu’ils aient été vaincus. Beaucoup ont maintes fois tenté d’y descendre, mais aucun n’en est jamais revenu. Qui sait ce qui se terre au fond de ces abysses..?


  Les “Zones Libres” ne souffrent d’aucune loi et d’aucune autorité, quelles qu’elles soit. Mais cela veut également dire que personne ne peut les protéger d'agressions extérieures. De nombreux raids engagés par Valundra rendent ces zones dangereuses. La majorité de la population est composée de fuyards, de bannis, de criminels ou de marginaux. Les pégases pullulent également dans les marais de ces zones, ce qui explique qu’une petite économie, centrée autour des pégases, ce soit développées ici bas.
Sam 7 Avr - 13:23
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Prolégomènes :: Prolégomènes-
Sauter vers: