Bienvenue

Fire Emblem Bloodlines s'inscrit dans la lignée des Forums RPG dédié à l'univers de la licence Fire Emblem. La trame est ici totalement inventée. Avatar en 200*320. Déconseillé au moins de 16 ans.

Nous recherchons

Effectifs

Zones Libres : 4 membres
Agartha : 6 membres
Da'Lin : 4 membres
Valundra : 3 membre
Drakons : 2 membre

La situation du moment

Le Roi de Da'Lin vient de périr assassiné et le pays est en proie aux doutes car l'héritier du trône ne souhaitent pas y monter pour le moment. Les Drakons font de plus en plus parler d'eux.

Crédits Codage

Merci à Shoki/MV pour la barre latérale sur Never-Utopia
Merci à CCCRUSH
Merci à Awful
Terrible



 

Livre Premier - Le Contexte

 :: Prolégomènes :: Prolégomènes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Contexte

Histoire du monde d'Anwenn

Contes et légendes inachevées



Âge Primaire;
Au commencement de notre histoire régnait Zirnitra. Grand Dragon enfanté du Néant et Gardien de toute chose, il avait reçu la responsabilité de garder le monde d’Anwenn dans l’état dans lequel il l’avait reçu. S’il s’acquitta fidèlement de sa tâche durant près de deux millénaires, les premiers hommes le firent dévier de sa route sacrée.

Intrigué par ces petites choses fragiles et sans défense, Zirnitra décida de les observer plus attentivement afin de se faire un avis clair à leur sujet. Mais à chacune de ses apparitions, les hommes se réfugiaient dans des cachettes, hors de portée de la vue du Dragon. Non pas qu’il n’aurait pu aller les chercher lui-même, mais à voir cette propension à se dissimuler, Zirnitra songea alors que l’être humain ne pouvait être très dangereux.

Âge Secondaire;
Désormais qu’il possédait un avis tranché sur la question qu’il s’était autrefois posé, le dragon voulu faire montre de bienveillance envers ces frêles créatures. Après tout, n’était-il pas le gardien de toute chose – et donc d’elles également ? Cette logique lui apparue cohérente et il commença donc à fertiliser les sols, donner des moyens de se défendre aux hommes, leur apporta le feu et commença l’instruction des moins peureux. Ce fut une expérience qui rendit le Dragon des plus heureux. Il se fit même un ami précieux, un homme qui n’avait de cesse d’échanger avec lui sur tout un tas de sujets, tous plus variés et profonds les uns que les autres.

L’un et l’autre s’apportèrent énormément, si bien qu’à la mort de vieillesse de l’humain, Zirnitra prit une nouvelle décision. L’humanité s’était bien développée depuis le début de ses bienfaits, mais ce n’était pas encore assez ; le dragon voulait faire toujours plus pour ses protégés.

Après avoir offert à certains êtres humains des capacités étonnantes, comme la facultés de se changer en immense bête ou de grandir et d’être magnifié par la vie, Zirnitra se scinda lui-même en trois autres Dragons. Tous reçurent un rôle précis, parcelle de l’immense pouvoir de leur prédécesseur.

Ainsi naquirent donc  Fafnir l’élue de la terre, Ryujin le maître des eaux et  Ajdahak souverain du ciel et de l’air. Chacun de ces nouveaux dragons eut le devoir de protéger une tribu en particulier, afin que toutes les cohortes humaines soient égales en pouvoir et en force ; telle fut l’unique volonté de Zirnitra avant de se scinder.

Âge Tertiaire;
L’entente entre dragons et tribus fut au beau fixe durant des générations, jusqu’à ce qu’un jour, l’une des créatures refuse d’accomplir la tâche qui lui avait été confiée autrefois. Se détournant de sa mission, sa tribu commença lentement à dépérir, loin de son regard tourné bien ailleurs. Les humains lui cherchaient querelle pour lui faire changer d’avis. Sans succès.

Très vite, deux camps se formèrent et bien malheureusement, la majorité des dragons ne se dévouaient plus à leurs offices sacrées. Les hommes prirent donc les armes pour lutter contre ces géants qui les avaient abandonnés, se battant même contre certains de leurs pairs qui avaient préféré rejoindre le camp des écailleux plutôt que le leur, les ‘traîtres’.

Après une lutte de dix ans, les hommes remportèrent la bataille et les dragons furent tués, leurs cadavres brûlés puis précipités dans les abysses. Leurs essences, une fois récupérées, devinrent source d’abondance pour les tribus devenues pays entre temps et les héros de cette guerre furent chacun fait Rois de ces nouvelles Nations émergentes. Ils écrivirent l’histoire de leurs lames héroïques et conservèrent chacun très jalousement le précieux artefact qu’ils avaient désormais en leur possession.

Âge Actuel;
Mille deux cent ans ont passés sans que les dynasties humaines ne tremblent une seule fois devant les affres du temps. Le sang des premiers Rois coulent toujours dans les veines des actuels porteurs des couronnes et leurs héritages est toujours autant porté à la gloire qu’auparavant.

Mais une menace vient auréoler le monde de sa présence, pareille à un voile inquiétant.

Les récoltes se font de moins en moins bonnes et des maladies affreuses se propagent de ça, de là sans que l’on ne sache pourquoi. Les conquêtes de nouveaux territoires échouent toutes avec de plus en plus de pertes parmi les soldats, à chaque fois. Et pour couronner le tout, de nouveaux êtres se font connaître sous le nom de Drakons. Peu de choses sont connues de ces personnes-ci ; on murmure qu’elles peuvent dissiper une armée d’une seule main, qu’elles sont infusées d’un pouvoir infini pouvant détruire toute chose mais également et surtout… qu’elles en ont après les têtes couronnées.

Où commence le mythe et où s’arrête la réalité ? Il n’y a bien que vous qui pourrez répondre à cette question. Après tout, ne dit-on pas que l’histoire est écrite par les vainqueurs ?
Sam 7 Avr - 13:21
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Prolégomènes :: Prolégomènes-
Sauter vers: