Bienvenue

Fire Emblem Bloodlines s'inscrit dans la lignée des Forums RPG dédié à l'univers de la licence Fire Emblem. La trame est ici totalement inventée. Avatar en 200*320. Déconseillé au moins de 16 ans.

Nous recherchons

Effectifs

Zones Libres : 4 membres
Agartha : 6 membres
Da'Lin : 4 membres
Valundra : 3 membre
Drakons : 2 membre

La situation du moment

Le Roi de Da'Lin vient de périr assassiné et le pays est en proie aux doutes car l'héritier du trône ne souhaitent pas y monter pour le moment. Les Drakons font de plus en plus parler d'eux.

Crédits Codage

Merci à Shoki/MV pour la barre latérale sur Never-Utopia
Merci à CCCRUSH
Merci à Awful
Terrible



 

Cyrielle ; Vivre sans avoir de regrets

 :: Au commencement... :: Au commencement... :: Âmes acceptées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dresseuse des chevaux royaux de Da'Lin
Nation : Da'Lin
Métier : Dresseuse des Chevaux Royaux
Statut : Célibataire


Cyrielle

  • Cyri'
  • Gardienne & Bâton
  • 23 ans
  • Dresseuse des Chevaux royaux
  • Da'lin
  • Semi-elfe
  • Des êtres intrigants qui ont certainement existé il y a fort longtemps
  • Violet Evergarden de Violet Evergarden
I still wonder why things happened the way they did

Physique & Caractère

Cheveux : Châtain clair - Long
Yeux : Bleus
Oreilles : Légèrement pointues, mais cela ne se voit que très peu
Taille : 1m70
Poids : 55 kg
Carnation : Pâle et claire
Vestimentaire : Uniquement des robes ou des jupes

Qualités & Défauts : Souriante ― Persévérante ― Loyale ― Secrète ― Renfermée ― Têtue ― Calme ― Douce ― Chaleureuse ― Généreuse ― Déterminée ― À l'écoute
Ce que tu aimes : Les fleurs, surtout les violettes. ― Contempler le ciel nocturne. ― Prendre soin des chevaux, ce sont probablement les seules créatures qui te comprennent en ce monde. Tu sembles d'ailleurs avoir un don pour t'occuper d'eux. ― La broche que t'a offerte ta mère pour ton douzième anniversaire, une broche ayant la couleur de ses yeux. Tu la chéris plus que tout. ― Lire est l'un de tes passes-temps favoris.
Ce que tu n'aimes pas : L'odeur du café t'insupporte. ― Que les gens pensent que tu es fragile et naïve. ― Les jours de pluie te dépriment grandement. ― Lorsque le ciel est couvert par les nuages et que tu ne peux pas contempler la lune et les étoiles. ― La nourriture amère.

« All it takes is a beautiful fake smile to hide an injured soul, and they will never notice how broken you really are. »

Tu as changé avec le temps, chère Cyrielle. Cette gamine si souriante et sincère se cache désormais derrière un masque. Un masque souriant qui trompe tout le monde, même ton propre père qui ne cherche pas à te comprendre. Qui n'arrive même pas à voir que ton âme pleure et que ton coeur saigne. Tu agis comme cette enfant que tu étais autrefois, la seule différence est que ta sincérité est partie. Tu fais cela pour ne pas inquiéter les autres, mais aussi pour te convaincre que tout va bien, que tout ira bien. En apparence, tu sembles aller bien. Tu es forte Cyrielle, si forte. Retenir tes larmes jour après jour n'est pas une tâche facile, mais un jour, tu finiras pas craquer. Une fissure se formera à la surface de cette carapace que tu t'es construire et un jour viendra où tu ne pourras plus te cacher.

« Everyone has a chapter they don't read loud. »

Mystérieuse. Secrète. Renfermée. Ils peuvent utiliser les adjectifs qu'ils veulent pour te décrire, tu t'en moques. Autant tu peux sembler adorable et souriante que tu es un véritable mystère ambulant. Tu ne parles que très rarement de toi alors que tu écoutes les autres te raconter leurs soucis et leur vie sans te plaindre. Peut-être est-ce une façon de te protéger? Une méthode pour éviter que ton coeur ne se brise à nouveau. En fait, tu as peur Cyrielle. Peur de perdre quelqu'un qui t'est précieux, peur qu'il disparaisse du jour au lendemain, te laissant seule et désemparée. Tu ne veux pas revivre cette même tragédie. Et pourtant, tu tends la main vers les autres pour leur venir en aide, mais tu leur fermes ton coeur... Une contradiction ambulante, voilà ce que tu es.

« Aren't you killing yourself by always pretending that you're okay? »

À l'enterrement de ta mère, tu n'as pas pleuré. Tu as souris en tenant une fleur dans les mains, car tu lui as promis de ne plus jamais pleurer. Une promesse que tu maintiens. Pourtant, ton coeur est si lourd. Un lourd fardeau que tu portes sur tes épaules, car au fond de toi, tu veux pleurer aussi. Crier haut et fort que tu es triste et perdue. Sauf que tu essaies d'aller de l'avant, car tu tiens toujours tes promesses. À tes yeux, une personne qui ne peut tenir sa promesse n'est pas quelqu'un digne de confiance. La confiance est importante dans une relation même s'il est difficile pour toi de le faire, toi qui a verrouillé ton coeur à double tour. Tu es toujours entourée, sociable comme tu es, mais au fond, tu es entièrement seule. Tout simplement parce que personne n'est parvenu à voir derrière ton masque la vérité.

Invité, parviendras-tu à percer le secret qui se cache sous ce masque?

Histoire

La vie n'est pas toujours ce que l'on pense. Elle n'est pas toujours rose ni entièrement noire. Il y a toujours des hauts et des bas, comme le courant de la mer. Parfois, elle est paisible et offre aux pêcheurs de belles prises. D'autres fois, elle est agitée et sans pitié, ôtant la vie. Ta vie est pareille à la mer, Cyrielle, mais tu as tendance à te souvenir uniquement des moments les plus douloureux.

Tu naquis il y a de cela vingt-trois ans, lors de la première pleine lune de l'automne. Tes parents t'attendaient avec impatience et tu étais enfin arrivée, toi, un tout petit être si fragile, mais qui les remplissait déjà d'amour. Tu étais enfant unique, faisant de toi la précieuse fille de cette famille. Une famille importante et riche à Da'lin, car elle était celle en charge de l'élevage et du dressage des chevaux royaux. Une tâche que ton grand-père et tes parents accomplissaient avec honneur et passion. De ce fait, tu ne manquas de rien. Et encore moins d'amour et d'attention. Même si tes parents étaient occupés avec l'élevage, ils ne te délaissaient jamais. Encore moins ta mère. Elle était probablement celle qui passait le plus de temps avec toi et elle participait activement à ton éducation même si tu avais un professeur. Ce fut même elle qui t'appris à monter à cheval. Parfois, vous pouviez partir une journée entière pour vous balader. C'était vraiment une époque magnifique où les souvenirs heureux sont nombreux.

Ta mère était ton rayon de soleil. Même lorsqu'il pleuvait, tu n'étais jamais déprimée, car le sourire de ta mère et sa présence remplaçait l'astre du jour. Malheureusement, la mer si paisible de ta vie s'agita l'année de tes quinze ans à un tel point que rien ne fut plus pareil par la suite. Cette année-là, ta mère tomba gravement malade. Elle avait toujours eu une santé fragile et sa condition humaine ne l'aidait guère. Ton père, lui, n'avait pas vraiment ce problème en tant qu'elfe. Il pouvait vivre durant des siècles encore, mais ce n'était pas le cas pour ta mère. Elle était fragile et n'avait que quelques années à vivre, mais elle profitait toujours de l'instant présent comme s'il s'agissait du dernier. Et ce jour-là, ce fut le cas. Il s'agissait des derniers moments que tu passas avec elle. Aucun médecin ne parvint à la soigner même si ton père embaucha les meilleurs d'entre eux. Tu vis ta mère dépérir sous tes yeux, devenir de plus en plus mince, de plus en plus pâle. Ce qui te brisa davantage le coeur fut probablement le fait que tu fus la seule à accompagner ta mère dans son dernier moment. Elle n'avait pas envie de rester cloîtré à l'intérieur, alors tu l'emmenas à l'extérieur de la ville dans votre endroit préféré lorsque vous vous baladiez à cheval. Assises sous ce grand saule pleureur, tu tenais fermement sa main alors de sa tête reposait sur ton épaule. Tu lui parlais de l'avenir, de ton mariage et des petits-enfants qu'elle verrait courir dans le jardin. Un beau portrait se dessinait devant tes yeux lorsque tu lui racontais cette histoire pour l'apaiser. Et lorsque tu sentis sa tête glissée le long de ton bras, ce fut la fin. La fin de ce que tu étais réellement.

Même après qu'elle eut poussée son dernier soupir, tu restas un long moment assis sous le saule et à lui parler. Les larmes envahissaient tes yeux, brouillaient ta vue, mais tu lui avais promis de ne pas pleurer. D'être forte et de continuer de sourire. Comme si le ciel avait entendu cette promesse, il se mit à pleurer, lui aussi, pour couvrir les larmes de ton visage. Ton père vous retrouva bien rapidement et vous ramena toutes les deux à la maison.

Cyrielle, voilà presque dix ans que ta mère est morte. Pendant toutes ces années où ton coeur souffrait, tu es restée silencieuse. Ta souffrance, tu l'as gardé pour toi, pour ne pas attrister ton père qui souffrait déjà assez suite à la perte de sa femme. Tu te consacras entièrement à ton apprentissage pour devenir dresseuse à ton tour. Tu sais bien que ta mère préfèrerait que tu sois heureuse, que tu vives ta vie comme tu le désires et rencontre enfin l'amour. Cependant, il n'y avait qu'avec les chevaux que tu te sentais vraiment libre et toi-même. Les seuls avec qui tu n'étais pas obligée de sourire en tout autant ou d'user des bonnes manières pour t'adresser à eux.

Un jour viendra où tu cesseras de regarder le passé pour enfin aller de l'avant. Ce jour-là, peut-être qu'enfin quelqu'un verra la vérité derrière ton sourire et tu pourras enfin laisser tomber ces larmes qui pèsent sur ton coeur. Cependant, jusqu'à ce que cela arrive, tu continues d'agir comme tu le fais depuis sa mort même si elle voudrait que tu sois davantage sincère envers toi-même.
Créé par Bidibou
20 ans. Québécoise. 8 ans dans le monde du RPG. Je ne sais pas quoi dire d'autres, mais je vous aime!
Lun 23 Avr - 17:34
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Meneur Drakon de Glace
Nation : Zones Libres
Métier : Ex-Forgeron, désormais chef des Drakons de Ryujin
Statut : Veuf
Bienvenue officiellement iciii ♥️
Lun 23 Avr - 17:46
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dresseuse des chevaux royaux de Da'Lin
Nation : Da'Lin
Métier : Dresseuse des Chevaux Royaux
Statut : Célibataire
Merci Lulu!
Je voulais vous prévenir que ma fiche était terminée ~
Mer 25 Avr - 1:29
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Meneur Drakon de Glace
Nation : Zones Libres
Métier : Ex-Forgeron, désormais chef des Drakons de Ryujin
Statut : Veuf
CYRIELLE EST TROP MIGNONNE JE MEURS AAAAAH.
Pauvre louloute ;v;

Je t'ai mis un message sur le discord pour les derniers petites détails! :D
Mer 25 Avr - 8:44
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Validé(e) !

Bienvenue sur Fire Emblem : Bloodlines!

Maintenant que tu as passé l'étape la plus difficile, tu peux aller gambader librement au sein du forum!
Cependant, n'oublies pas d'aller recenser ton avatar. Ceci fait, tu pourras ensuite aller chercher des relations, des partenaires de rps, de construire ton récapitulatif rp si tu le souhaite, et/ou de t'en remettre à la Stray Arrow si tu souhaite avoir un peu de random dans tes rencontres!

A très bientôt sur Fire Emblem : Bloodlines!
Mer 25 Avr - 13:39
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Au commencement... :: Au commencement... :: Âmes acceptées-
Sauter vers: