Bienvenue

Fire Emblem Bloodlines s'inscrit dans la lignée des Forums RPG dédié à l'univers de la licence Fire Emblem. La trame est ici totalement inventée. Avatar en 200*320. Déconseillé au moins de 16 ans.

Nous recherchons

Effectifs

Zones Libres : 4 membres
Agartha : 6 membres
Da'Lin : 4 membres
Valundra : 3 membre
Drakons : 2 membre

La situation du moment

Le Roi de Da'Lin vient de périr assassiné et le pays est en proie aux doutes car l'héritier du trône ne souhaitent pas y monter pour le moment. Les Drakons font de plus en plus parler d'eux.

Crédits Codage

Merci à Shoki/MV pour la barre latérale sur Never-Utopia
Merci à CCCRUSH
Merci à Awful
Terrible



 

Angeline | L'autre partie du secret | Finish him

 :: Au commencement... :: Au commencement... :: Âmes acceptées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabonde
Nation : Terres Libres (Ex Valundra)
Métier : Vagabonne
Statut : Asexuelle !


Angeline

  • Ange
  • On va dire villageoise pour le moment mais peut être une future ninja très prochainement qui sait ?
  • Onze années
  • "Vagabonne"
  • Terres libres – Anciennement Valundra. («Je remercie mon baka de serviteur, d’ailleurs !»)
  • « Je suis une humaine jusqu’à preuve du contraire, bien que ma naissance, hélas m’a donné par malheur une maladie incurable. »
  •  "Hum … Oui, je connais un peu ce sujet, je dois dire. S’instruire par les bouquins et lire tous ce qui peut me tomber sur la main, peut s’avérer des plus utiles n’est-ce pas ? Malheureusement tous ceci est bien trop ancien pour moi, que je m’en fiche totalement, mon avis est de plus neutre à ce sujet."
  • Tachibana Kanade de Angel Beat.
"Que m’importe maintenant. Tous ce qui compte pour moi est de vivre le plus longtemps possible en ces terres inconnues que ma santé me permettra ou que mon esclave m’accompagnera."

Physique & Caractère


Rapport d’enquête détaillée concernant l’individu Angéline :


Date de naissance : 21 mars de l’an 12XX
Sexe : Féminin
Affiliation : Caucasien
Visage : traits soulignés,plutôt beau, cadeau de la nature  
Carrure : Très mince, musculature inexistante, petit gabarit
Taille (A ce jour): 1m55
Poids (A ce jour) : 44 kilos
Couleur des yeux : Autres – Précisez : Ambre
Couleur des cheveux : Autres – Précisez : Blanc

Qualités :
Intelligente – Attentif – Studieuse - Battante – Débrouillarde - Discrète – Légère – Contact animalier

Défauts :
Faible – Endurance limitée – Peste – Hypocrite¬ – Très Réservée - Gourmande – Rêveuse


-----------------------------------------------------------------------------------------------

Témoignage(s) pour attestation :



« Angéline ? Oh bien sûr  … Elle était une de mes élèves importantes, monsieur. Je suis toujours étonnée d’ailleurs que ses parents avait les moyens de payer l’ensemble de sa scolarité élémentaire jusqu’à l’âge de son rituel, mais qu’importe. Vous savez … Je n’aurais jamais cru ça au début mais il s’est avéré que très vite cette petite est devenu l’un de mes meilleurs éléments de ma classe principale, monsieur l’agent. Ah ça oui … Elle était si studieuse, attentive et appliquée dans chaque choses qu’elle faisait. Elle voulait apprendre… Désireuse d’apprendre chaque choses qui pouvait lui tomber sous la main. Très vite donc, Angeline qui était déjà bien intelligente, obtenait ainsi et globalement les meilleurs notes de sa classe chaque années  . Une véritable mine d’informations cette petite, je vous dis oui ! Les seuls défauts hélas que je pourrais lui donner est qu’elle était très réservée et cela tous le temps, un peu rêveuse aussi de temps à autre mais pendant les pauses    uniquement …"

-----------------------------------------------------------------------------------------------


« … […] … Oh et maintenant, vous voulez donc m’interroger sur l’état de santé global que je peux donner sur cette jeune fille prénommé ‘Angeline’ n’est-ce pas ? Bien sûr que c’est une de mes patientes depuis longtemps ! Bon, je vous apprends effectivement rien en vous répondant que je suis soigneur et qui veut donc aussi dire secret professionnel par conséquent, mais ai-je vraiment le choix avec vous, monsieur l’agent ? Donc très bien …Je ne peux qu’être forcé de vous donner l’intégralité de mon rapport en espérant et si j’ose rêver, que tout ceci restera entre nous.  Alors premier point important, je risque d’être très franc, elle est malade, une maladie incurable qu’elle développe depuis sa naissance d’où sa santé fragile, son système immunitaire défaillant, ses fatigues passagères ou ses rejets de sangs qui lui arrive parfois mais pas trop souvent non plus. Bien sûr tout ceci n’est pas du hasard c’est certain, je pense en vérité que cela est dû à l’héritage familial, bien que je n’ai aucune preuves pour avancer ma théorie. En tout cas et par gentillesse, je lui donnerai une trentaine d’années d’espérance de vie tout au plus et si rien d’autres ne survient avant, bien entendu.
Bon après … J’ai quand même des choses en bien à dire sur ce rapport, oui assez étonnant, n’est-ce pas ? Car ma patiente ne se laisse nullement abattre, une battante même malgré sa maladie. Je veux dire, cette jeune demoiselle pour son âge, arrive à faire beaucoup de choses d’après ce que j’ai pu entendre, elle est active, bouge, se débrouille seule pour avancer d’elle-même et sans demander l’aide son esclave attitré. Bref, une parfaite débrouillarde en sommes.
Bien ! C’est donc tous monsieur l’agent ? Allez-vous donc me laisser tranquille maintenant pour que je termine ma journée ? … »


-----------------------------------------------------------------------------------------------


« Dame Angéline ? Oui, je peux vous renseigner, installez-vous à une table, je vous en prie ! Donc … Elle venait souvent dans mon salon de thé accompagner de son esclave mais Angeline l’appelait plutôt ‘son serviteur’ ou ‘chien blanc’, c’est vrai ! Oh mais, j’ignore son vrai prénom d’ailleurs je suis en train de penser … Je dois avouer qu’elle était du genre discrète cette petite et parlait très peu.  Mais par contre avec lui là, c’est une tout autre histoire ! Aïe aïe … Je me rappelle d’ailleurs de ces scènes de ménages entre guillemets, très intransigeante avec lui, froide et hautaine si je peux dire voir hypocrite par rapport à sa situation, cette petite prenait un malin plaisir à profiter de lui, lui imposant tel ou tel ordre avant de se taire et de déguster son gâteau sans lui adresser un regard. Si ce dernier avait le malheur de se tromper ne serais-ce qu’un tout petit peu dans une chose, son humaine le rouspétait sans attendre. Une vrai petite princesse capricieuse, hi hi !
Ah ! Et elle avait les yeux plus gros que le ventre aussi mais restait toujours mince. Bah ! Après ils ne me dérangeaient pas plus, je veux dire c’était mignon à voir ce duo, le ton ne montait pas bien au haut et elle ne dérangeait pas mes autres clients au final. Non toujours très poli à chaque moment de même pour son renard, c’était deux de mes clients les plus fidèles jusqu’à que cette dernière soit appelée dernièrement pour son rite d’initiation hélas. Très bien ! Je vous ressers un peu de thé encore ? Monsieur … Euh comment excusez-moi ? »


-----------------------------------------------------------------------------------------------

«Ce n’est pas grave et merci bien, au revoir. Bien, cette enquête est définitivement clos pour ma part maintenant que j’ai le fin mot de l’histoire … »

 
Interrogations mené par l'agent Kyle

Histoire


Un soir comme un autre dans un coin reculé de la ville, une mince zone forestière où seulement une habitation se camouflait au milieu de la végétation, un homme encapuchonné vêtements cachés arriva pourtant et se dressait maintenant devant la porte, visiblement très pressé et stressé où il toqua alors sans tarder, dans ses bras on pouvait aussi noter qu’il tenait avec la plus grande délicatesse un quelque-chose de bien étrange enveloppé dans une couverture chaude …
Finalement ! Après de longues secondes d’angoisses, la porte de la maison s’ouvrit alors. Le propriétaire, un homme d’un âge imposant, ne comprenait absolument pas qui pourrait le déranger lui et sa femme à cette heure-ci, surtout qu’il était l’heure pour eux d’aller se coucher qui plus est, mais qu’importe au final car l’air irrité de l’occupant passa soudainement de la surprise ébahie à la gêne quand ce dernier reconnu très rapidement cet invité nocturne et à qui avait-il affaire donc !


- … Mais c’est vous ! Maj..

- Pas de ça entre nous Géralde. Inutile d’en dire plus et encore moins de prononcer mon titre à voix haute. Je n’ai nullement fait tout ce chemin jusqu’ici pour être au final découvert maintenant.

- Bien à vos ordres. Je vous prie de m’excuser, vous comprenez bien que …

- … Que je t’envoi surprit, hein ?

- Oui, tous à fait, mon pri… Désolé.

- Humph. Les habitudes ont la vie dure, n’est-ce pas ? Bah, je ne pouvais pas en attendre mieux de toutes façons pour mon ancien lieutenant le plus fidèle jusqu’à ce jour … Qu’en dis-tu, Géralde ?

- Vos compliments me vont droit au cœur, je n’en suis que honoré.

- Moi aussi mon ami, moi aussi …Bon écoute si je viens vers toi, c’est que hélas … J’ai grand besoin de ton aide et de celle ta femme par la même occasion … Je te devrais une sacrée dette si tu acceptes, j’en ai bien peur … Après tout, Lieutenant Géralde, je pense que vous avez plus que mérité votre retraite anticipée après toutes ses nombreuses années passées sous mes ordres mais s’il vous plait, je vais vous le demander encore … Ce n’est pas l’homme royal qui vous parle actuellement mais plutôt un déchu qui a grand besoin d’aide.

- Tous ce que voulez, messire. Je l’accepterai volontiers sans me poser de questions. Après tous, vous m’avez sauvé la vie plus d’une fois,et de manière réciproque.

- Bien … Alors voilà …



Un long silence hésitant s’installa alors venant de l’homme à l’embrasure de la porte qui rapporta son attention maintenant sur la chose qu’il tenait dans son bras depuis le début, tout doucement donc il releva la couverture avec délicatesse.
Géralde qui observa toutes la scène fut ensuite choqué quand il découvrit alors un parfait nourrisson qui roupillait paisiblement l’air innocent. L’ancien soldat donna grand maximum quelques semaines à ce dernier, il avait l’œil pour ça. Mais ce qu’il ne comprenait pas, c’était … que son ancien patron avait donc au moins un enfant ? Lui qui n’a jamais été marié et trouvait même cela futile ? Et bien quelle surprise, oui ! Mais était-ce le sien ? Il se devait de le savoir.
L’homme parent ou non, avait néanmoins un regard qui en disait long sur son visage, à la fois de la joie et de la déception …



- … Je dois dire que d’une certaine façon cela tombe plutôt bien pour toi Géralde et ta femme, non ? Elle était stérile et en incapacitée de procréer depuis le temps que tu me l’avais présentée à l’époque …

- … Oui votre altesse, c’est toujours le cas mais …

- … Je vais vous demander de prendre grand soin de cette petite et c’est non-négociable. Ordre direct.

- … Très bien, sans aucuns problèmes. Seulement, j’aimerai vous demander plus de précisions si possible.

- Humph … Je t’en prends de court mais sache que tu n’as pas à le savoir si cette petite est mon enfant ou non, afin de mieux protéger mon secret. Bien, je pense que tu as eu ta réponse. Elle est malade … C’est ce que nous a annoncer le médecin alors s’il te plait, cache ceci du mieux que tu peux … Je m’arrangerais pour subvenir à vos besoins dans l’ombre et cela jusqu’à ses 11 ans dans un premier temps déjà, l’âge fatidique du rituel de passage.

- Et bien d’accord … Mais comment s’appelle dans tout ceci, ce beau bébé messire ?

- Nous avons choisi comme prénom  Angéline … sa mère et moi.

- Mes félicitations alors ! Angéline donc … Bienvenue dans ta nouvelle famille d’accueil ma chérie. Ton autre papa et ton autre maman vont t’élever avec tous l’amour qu’ils puissent te donner et te chérir jusqu’à leur fin de vie.



Le véritable père biologique sourit à cette scène touchante


- Puis-je vous demander donc, qui en est la mère et par conséquent la femme qui à la chance de conquérir votre cœur ?

- Tu n’as pas besoin de le savoir ! Attention à tes paroles !

- Excusez-moi ...

- Ca va … Je te pardonne, après tous, je sais que tu es très intelligent Géralde. C’est que … Je ne peux de toute manière te le dire pour elle, ça serait bien trop dangereux …Et j’ai bataillé énormément pour en arriver jusque-là ce soir. Si cette affaire s’ébruitait ne serait-ce qu’un petit peu … C’est bien plus que la destitution que je risque !

- Je me tairais votre altesse … Je pense avoir plus que compris maintenant … Je vous avoue que ce bébé adorable est réveillée maintenant, elle observe tous ce qui se passe intriguée et il me suffit de regarder ses yeux ou ses quelques mèches de cheveux pour comprendre …

- Je … Comment ?! Hum … Oui à cause du fait que j’ai haussé ma voix tout à l’heure sûrement … Mince. Me voilà découvert avec un témoin gênant qui plus est. Ha ha … Ange aura bien héritée d’au moins une chose me concernant à savoir mon regard dur et froid. Dit moi Géralde une chose aussi … Si tu me dis ça, c’est que tu te souviens très bien de ce jour, il y’a de cela plusieurs années, où nous avions capturé avec le reste de mon armée cette …

- … Oui c’est bien ça qui me revenait à l’esprit messire en voyant cette enfant et vous. Inutile donc de terminer votre phrase, vous le demandez vous-même que votre relation ne s’ébruite pas. Je ne jugerai jamais en aucun votre choix d’orientation sexuel qui plus est, si je peux le rajouter.

- C’est un très bon choix ancien lieutenant Géralde. Je m’inquiète un peu mine de rien mais dans l’immédiat, tu es l’unique personne la plus fiable pour moi …Qu’importe ! Inutile de te rappeler la colère que je possède si jamais on venait à me décevoir. Bref … Maintenant, je dois disparaitre pendant un bon moment, j’en ai bien peur. Félicitation en tout cas, M et Me Géralde pour votre toute nouvelle famille ! Tu vois ? Je te l’avais bien assuré qu’au final ta femme allait réussir à procréer.


Ironique mais pourtant … Ce prince en fuite se devait de jouer la comédie jusqu’au bout, quitte à laisser sa toute dernière fille ici entre de bonne main. Au moins, il le savait que sa princesse s’épanouira loin des complots et des horreurs de la noblesse. Maladie ou non, elle vivra aussi longtemps que possible, c’était ce que lui et sa femme avait décidé sur le long terme.
Oh et pour son grand frère caché qu’elle n’avait encore jamais vu et qui est toujours esclave actuellement ? Eh bien, il avait une idée, une bonne idée … Mais cela sera pour un peu tard.



*** ***


7 ans plus tard, toujours au sein de la famille de Géralde …

C’était une véritable scène d’anniversaire que nous pouvons apercevoir à l’intérieur de la maison.
En effet, un très joli gâteau richement décoré et appétissant porté par un homme et une femme adulte venait tout juste d’être attablé devant le regard d’une petite fille pourtant déjà bien belle et sérieuse pour son âge, ses cheveux blanc tombant en cascade dans son dos avec sa posture naturelle assise très droite.
Inutile de décrire cette joie immense qui se dégageait actuellement.



- Félicitation, ma chérie pour ta septième bougie de soufflée déjà !

- Merci père et mère.

- Allons allons ! Inutile d’être si formel ma petite Angéline. Ah ah … Tu ne changeras jamais mais pourtant tu es si adorable …Malgré que tu grandis si vite.

- Je vous remercie papa et maman. Je … Excusez-moi, je ne peux m’empêcher de m’exprimer ainsi, après tous ce que vous avez fait pour moi jusque-là.

- … Que veux-tu dire par là ma chérie ?

- C’est que … Vous le savez aussi bien que moi car nous nous sommes promis de ne pas en parler mais voilà … Je souhaitais vous remercier une fois de plus pour tous ce que vous avez fait pour moi jusque-là, papa maman. Vous m’avez si bien élevée, éduquée et donnée de votre amour afin que je puisse m’épanouir pleinement ici à … comme une petite fille normale de mon âge malgré ma maladie …

- … Chut allons mon ange … Oh, comme notre fille est intelligente, chéri ! Tu te rends compte ?

- Oui … Bien, ah ! Ton second cadeau à dû arriver maintenant, surprise Angéline !

- Comment ça … ? Un second ? Mais enfin, vous m’avez déjà offert un si beau livre parlant d’anciennes choses disparus, il ne fallait pas et qu’est-ce donc …



Soudain un long silence gênant, plombant cette scène s’installa quand la dites surprise arrivait alors. Ou plutôt quand cette dernière montra le bout de ces oreilles pointues, une fois la porte de l’entrée franchit.
C’était effectivement ça,  la dites surprise : un individu de sexe masculin, plutôt jeune mais tout aussi grand que la taille d’un adulte, bien bâti mais choquant par ses oreilles, son regard et sa queue signe qu’il était tout sauf humain. Un kitsune, oui. pensa Ange. Une bonne main d’œuvre et parfait esclave à tous faire, qu’on les considéraient ici selon les mœurs du pays. Mais la chose qui choqua le plus notre jeune fille était ses longs cheveux blanc tombant en cascade dans son dos et ses yeux jaunes, un peu comme elle en fait … Non, c’était ça même.
Angéline était maintenant très gênée …



- Mais … Enfin, père, mère, c’est beaucoup trop ! Je n’avais nul besoin de ça … Il a dû coûter beaucoup d’argent, je …

- Allons allons, Angéline ! Ne t’inquiète pas pour ça au contraire, non pas grand-chose voir absolument rien car …

Le raclement de gorge de la femme à Géralde assez fort, lui faisait clairement signe de ne pas continuer plus sur ce chemin-là.

- Euh pardon, je veux dire … Heureusement que nous avons eu une très bonne affaire ha ha !

- Oui mais père …

- Tu as très bien travaillé à l’école jusque-là, ma chérie, pourquoi donc t’en privé ? Je te présente donc officiellement ton nouveau et tout premier serviteur ! Tu vas vite l’adorer, nous en sommes convaincus ! Il t’aidera donc dans chacun de tes besoins si tu as besoin de la moindre aide et t’assistera dans la prise de tes médicaments quotidiens qui plus est. C’est ce que nous désirions notamment. Il a pour prénom « Ketokai », allez viens donc te présenter ne sois pas si timide … Vous allez bien vous entendre, j’en suis sûr !

- Ce n’est rien père, cela sera donc fait selon vos désirs à vous et mère. Très bien, Bienvenue officiellement dans la famille Ketokai, je suis très enchanté de te connaître. Tu peux m’appeler tout simplement par mon prénom Angéline, j’en ai décidé ainsi car cela ne me dérange pas.


Puis la jeune demoiselle conclu ce premier échange en se levant de son siège et lui adresser une révérence de courtoisie.


*** ***

Plus tard au cours de la même soirée, dans la chambre d’Angéline …


- Assis toi en face Ketokai, j’ai à te parler avant que tu t’en aille.

(Ketokai s’exécute en silence, évitant de regarder directement Angeline)

- Bien écoute … Je vais honnête envers toi. De toutes manières, je devais bien te le dire tôt ou tard mais voilà, il se trouve que …
…Tu ne me plais pas.

(Ketokai baisse davantage la tête)
Mon espèce vous dérange ? J’en suis désolé ma dame...


- Et bien non … Cela n’a rien à voir avec ta race ou tes quelconques origines, crois-moi ou non, je les ignore totalement en vérité. Non, la chose qui me choque bien le plus en revanche, c’est que …

- … Et bien rend toi compte ! Tu es un Kitsune Homme, Ketokai, beaucoup plus âgé pour la jeune fille que je suis ! Je ne te connais donc pas plus que depuis ce soir, tu fais peur au premier abord, je ne sais pas comment tu réagis avec les autres personnes en général et encore moins au final si tu m’assisteras correctement à moi et moi seule !  Tous cela, à savoir des tas de raisons semblables, je pourrai continuer à t’en trouver plein d’autres encore !


Désolé d’être un désagrément… Mais je ne fais que servir…

- Tiens d’ailleurs, combien as-tu coûté comme prix ? Je n’avais nullement besoin d’un cadeau aussi onéreux qui pouvait porter atteinte aux économies de mes parents, j’insiste encore ce point.

(Ketokai relève un peu la tête)
Un esclave comme moi n’a pas besoin de savoir ce genre de chose...


- … Bien, je m’excuse sincèrement envers mon comportement de cet instant. Pourtant, je suis tout aussi convaincu que c’était une dure réalité à t’exposer quand même Ketokai.  Ecoute, j’aimerai toutefois de proposer un marché, cela ne me dérange pas d’essayer, j’en suis même plutôt convaincu de sa réussite.

La nouvelle maîtresse noble enchaîna alors :

- Moi Angéline promet donc de t’écouter, de ne pas t’ignorer ou de te mettre à l’écart et de t’aider dans la mesure du possible à la moindre difficulté de ta part. En échange, il en va de soi que les termes de ce contrat soit tout aussi réciproque pour moi venant de toi. J’aimerai aussi préciser d’ailleurs que jamais je ne chercherai à me comporter de manière violente ou immonde envers toi, je ne suis absolument pas comme certains individus de notre nation que je rejette en bloc.

(Ketokai s’incline rapidement)
Merci de votre considération ma dame… Je saurai m’en montrer digne...


- Ah ! Et je préfère te prévenir aussi que je risque d’être énervante et sans pitié en ne tolérant pas une seule erreur de ta part. Bref, tout cela te convient-il, mon ami Ketokai ?

(Ketokai hoche la brièvement la tête)
Bien entendu ma dame…


- Re-bienvenue encore une fois dans notre maison dans ce cas ! Ah et aussi, j’aurai voulu savoir si cela ne te dérange pas … Je peux te surnommer « chien-blanc » ? Ne le prend pas comme une insulte bien-sûr ! C’est juste que … Tu me le fais penser en tout cas …

(Ketokai hoche la brièvement la tête)
Faites comme vous voulez… Je vous appartiens...



***
De nos jours …
Le matin, juste avant le départ de notre Angéline du foyer familial car le jour tant fatidique était enfin arrivé :

- Père, mère … Je vous avoue que je ne sautille nullement de joie actuellement, bien entendu, je confirme même vos craintes : je suis toute aussi inquiète et mal à l’aise que vous pour la suite des évènements qui m’attendent. Mais pouvons-nous vraiment y changer quelque chose après tous ? Je ne pense pas … Cela serait s’opposer à Valundra même, qui plus est …

- Oh … Angéline, notre si belle jeune fille, tu vas nous manquer terriblement ! Je … Le temps a passé si vite pour nous ! Regarde-toi, ma chérie …Tu as déjà 11 ans mais tu es si grande et réfléchie pour ton âge ! Je … Tu vas terriblement nous manquer pendant ces cinq ans, c’est plus que normal de s’inquiéter pour toi ! Je … Si la moindre chose t’arriverait je … Nous ne pourrons pas y survivre, ta mère et moi.

- Ça va , papa, maman … Nous savions bien que ce jour-ci était inévitable de toutes manières …Et puis … Je ne pouvais pas mieux rêver par rapport à mon sac de voyages et les affaires que vous m’avez préparé. Tous juste ce qu’il me fallait et sans rien de superflu ! Mes vêtements, mes bouquins favoris, de la nourriture, le nécessaire pour camper, chasser ou pêcher et surtout les ingrédients obligatoires à la préparation de mes médicaments quotidiens ! Tout ceci rangé dans un sac léger pour mon faible dos. Je pars déjà sur des bonnes bases grâce à vous et confiante, qui plus est.

- Mais quand même, Angéline …


- Moi Angéline jure sur notre nom de famille que je m’appliquerais au maximum dans mon voyage et que je déplorerais mes meilleurs efforts pour survivre pendant cinq années de suite, et cela afin de protéger mon secret qui est tout aussi le vôtre partagé, papa, maman.
Ne faisons pas plus que ça, attendre le monsieur soldat à l’extérieur du village. Je suis enfin prête.


-   Ketokai, au revoir. Je t’en suis extrêmement reconnaissance pour toutes ses années de services passées sous ma tutelle. Des bons et mauvais souvenirs que je ne risquerai pas d’oublier de sitôt et que je vais chérir du fond de mon cœur, alors … à bientôt j’espère, mon ami …


(Ketokai s’incline)

J’attends votre retour avec impatience, ma dame...

Et la porte de l’entrée se referma alors sans un bruit avec la plus grande douceur.
Créé par Loukah/Angeline
Hey et re tous le monde ! J'ai tellement de surnoms mais vous pouvez m'appeler comme vous le voulez ! Gugu, Loukah, Angeline, c'est vous qui voyez ! Bref, j'espère bien travailler ici et que vous allez m’apprécier. Je suis déjà trop kaway de toutes façons *^* L'idée de faire ce duo avec Yst, vient de moi, du coup je propose que tous l'argent me revient, nah ! *^*
Jeu 19 Avr - 12:46
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabonde
Nation : Terres Libres (Ex Valundra)
Métier : Vagabonne
Statut : Asexuelle !
Je up aussi pour vous informer que j'ai enfin terminé !
Ven 4 Mai - 10:54
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse
COUCOU ANGELINE!
Alors ta fiche est très bien! Seulement le rite ne dure pas 2 ans mais 5! En effet, c'est après les 16 ans que les jeunes Vaundriens ré-intégrent les îles! :3
Je te laisse modifier ça, faire une relecture pour l'orthographe et je te valide! :3
Ven 4 Mai - 12:46
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblembloodlines.forumotion.eu
Esprit de la Génèse

Validé(e) !

Bienvenue sur Fire Emblem : Bloodlines!

Maintenant que tu as passé l'étape la plus difficile, tu peux aller gambader librement au sein du forum!
Cependant, n'oublies pas d'aller recenser ton avatar. Ceci fait, tu pourras ensuite aller chercher des relations, des partenaires de rps, de construire ton récapitulatif rp si tu le souhaite, et/ou de t'en remettre à la Stray Arrow si tu souhaite avoir un peu de random dans tes rencontres!

A très bientôt sur Fire Emblem : Bloodlines!
Dim 6 Mai - 11:50
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Au commencement... :: Au commencement... :: Âmes acceptées-
Sauter vers: